Mots clés

Aucun mot clé

Partager

 

 

Quand Emmanuel Macron faisait ses études, on parlait beaucoup de “l’injonction paradoxale”, cette double contrainte exprimée par le commandement : sois spontané ! Et nul n’ignorait que les ordres contradictoires peuvent provoquer de sérieux troubles psychiques.

Les génies qui pilotent la start-up nation ont oublié les leçons de leurs maîtres puisque les appels et consignes lancés par la gouvernance sont rigoureusement contradictoires :

Le jeudi 12 mars, Emmanuel Macron demande aux Français de rester chez eux tout en affirmant que “rien de s’oppose à ce que les Français, même les plus vulnérables, se rendent aux urnes” pour les élections municipales du 15 mars. Enfermez-vous et sortez ! Il n’est pas surprenant que des citadins, moins nombreux qu’on ne l’a dit, soient allés se promener le dimanche.

Le lundi 16 mars, le confinement est annoncé pour le lendemain mais, depuis le 17, la gouvernance demande aux ouvriers et employés d’aller travailler sur les chantiers, de conduire les camions, d’encaisser la monnaie dans les magasins. Restez chez vous pour éviter le virus et allez travailler au risque de l’attraper et de le ramener à la maison ! Il n’est pas surprenant que ces ouvriers et ces employés qui travaillent sans masques de protection, tout comme les fonctionnaires de police, fassent valoir leur droit de retrait.

Que chacun prenne des notes ! Le jour d’après, il y aura beaucoup de comptes à régler.

***

Article publié dans le numéro 1186 de « Royaliste » – Mars 2020