A lire les textes, on peut croire que le Parlement européen contribue à la procédure législative européenne selon les principes de la démocratie, dans la transparence et par le travail honnête de députés fort bien rémunérés.

A lire le nouveau site LobbyPlag, certains élus ne sont pas étouffés par les scrupules : ils intègrent en copier-coller des éléments fournis par les groupes de pression dans les amendements qu’ils présentent. Les comparaisons établies entre la production des lobbies et le résultat du « travail » parlementaire ne laissent aucun doute : les députés repérés sont de simples exécutants – de la Chambre américaine du commerce, de la Fédération européenne des banques par exemple.

On devine sans peine que les services rendus par ces députés sont très correctement rémunérés. On peut affirmer que certains fonctionnaires de la Commission européenne font eux aussi l’objet de délicates attentions et de substantiels dédommagements.

Corruption dans tous les bâtiments européens et à tous les étages ! Et ils veulent qu’on croie à cette Europe là !

***

Article publié dans « Royaliste » – 2013