Archives de : Blandine Kriegel

L’Europe, c’est-à-dire l’humanité

  Dans le monde des revues, voici une naissance deux fois bienvenue. D'abord parce qu'elle marque, par son titre même (1), le retour de la philosophie politique auquel sa directrice Blandine Barret-Kriegel a tant contribué. Mais aussi par le choix d'un premier...

lire plus

Les règles de l’histoire

  Publiées pour la première fois, les « Brèves réflexions » de Mabillon nous permettent de retrouver les fondements de la science historique. Connue pour son œuvre magistrale sur « Les Historiens et la monarchie » (1), Blandine Barret-Kriegel a récemment publié...

lire plus

République et démocratie

Début décembre, « Le Nouvel observateur » a lancé un débat passionnant (1) que les révolutions en Europe du centre et de l’Est ont fait passer au second plan. Son objet ? La distinction, voire l’opposition, entre la République et la démocratie que Régis Debray a voulu...

lire plus

La monarchie, l’histoire et le droit (Blandine Kriegel)

Suite et fin de l’étude consacrée à l’ouvrage de Blandine Kriegel, Les historiens et la monarchie. De l’âge classique, les tragédiens et les moralistes nous sont demeurés longtemps familiers, tandis que se fixait l’image d’un Etat monarchique parvenu à son apogée,...

lire plus

Les historiens et la monarchie (Blandine Kriegel)

Philosophe et historienne du droit, Blandine Kriegel a publié en 1988 « Les historiens et la monarchie » un ouvrage en quatre volumes. C’est en ces termes que j’ai rendu compte des deux premiers : Jean Mabillon et La défaite de l’érudition qui permettent de découvrir,...

lire plus

Tradition et révolution

  Parler le plus possible de la France. Le conseil que le Premier ministre a donné aux militants de son parti mérite d'être approuvé. Bien sûr, il serait facile de situer cette exhortation dans un moment tactique de la précampagne présidentielle, ou d'y voir un...

lire plus

Les chemins de l’Etat

  En arpentant les « chemins de l'Etat » (1), Blandine Barret-Kriegel annonce le retour à une réflexion fondamentale sur le politique. Pendant près d'un siècle, la question sociale est demeurée au premier plan. La tâche intellectuelle était de la résoudre, les...

lire plus

Derniers commentaires

  1. Très bon résumé de la situation. Mais il ne faut pas oublier que la vraie majorité (et absolue celle-là), c'est…

Mots clefs