Archives de : « deuxième gauche »

Traité de l’impuissance volontaire

  Depuis le “tournant de la rigueur” en 1983, les dirigeants du pays ont organisé ou laissé organiser l’impuissance de l’Etat et la soumission du pouvoir politique à un système de contraintes extérieures. L’intérêt général est perdu de vue, l’injustice augmente,...

lire plus

Dialogue avec Jacques Julliard

Le Nouvel observateur a publié au cours de l’été 2009 les éléments d’un intéressant débat sur la rénovation de la gauche. Souvent juste, parfois étrange, toujours stimulante, la réflexion de Jacques Julliard méritait l’ouverture d’un débat.   Cher Jacques...

lire plus

Le comble de la gauche

  Nous avons combattu Michel Rocard avec constance, puis avec une rude détermination lorsque ce chef emblématique de la « deuxième gauche » occupa, à Matignon, un poste auquel il n’aurait jamais dû être nommé. Soulagés de l’élimination de cet homme étranger au...

lire plus

Les bourgeois du crépuscule

  Écrit au cours d’un été euphorique, achevé au moment même où se révélait dans toute son ampleur l'échec de l'ultra-libéralisme, Les Bourgeois du crépuscule annonce la fin des petits-maîtres : ceux qui se sont emparés du pouvoir politique, économique,...

lire plus

Sauver la République

  Sauver la République. Intituler ainsi l'éditorial d'un journal royaliste peut sembler choquant. La formule n'a pourtant pas été choisie par goût du paradoxe, encore moins dans un esprit de dérision. Il s'agit d'une vraie question, qui demande une réflexion...

lire plus

Derniers commentaires

  1. Oui, excellente synthèse. "Quelle figure idéale pour un romancier marxiste" On ne peut en aucun cas le nier : Marx…

  2. Merci pour cette synthèse qui ne mâche pas ces mots. Je ne comprends pas pourquoi nos élus ne tentent pas…

  3. Bertrand Renouvin a raison. Si des plumes extrême-gauchistes (sic) formulent la même demande, pour le coup elles ont raison aussi.

  4. Ne craignant pas que nous partions, ici même, pour des grands échanges de répliques paniquées, je me permet ainsi d'objecter…

  5. Bonjour, Il n'est pas si fréquent que cela de lire un appel à déférer Nicolas Sarkozy et David Cameron devant…

Mots clefs