Archives de : Mai 1968

De Gaulle : l’homme des révolutions

  Il y a cinquante ans, le 27 avril 1969, Charles de Gaulle perdait le référendum qu’il avait décidé et cessait dès le lendemain d’exercer ses fonctions. Aux fatigues de l’âge se serait ajoutée l’incompréhension des temps nouveaux inaugurés par la révolte de Mai...

lire plus

Le piéton gaulliste de mai 1968

  Ecrivain, grand voyageur familier des routes de l’Orient, Olivier Germain-Thomas a été requis par la politique en des moments décisifs. Et d’abord en Mai 1968. Il était facile de rester gaulliste avant le 30 mai 1968, si l’on faisait le dos rond, en silence. Il...

lire plus

La gauche en morceaux

  Sociologue réputé qui a le premier dénoncé la violence du « management », auteur d’un ouvrage qui est la référence sur Mai 1968, Jean-Pierre Le Goff décrit dans un ouvrage récent une « gauche à l’épreuve », qui n’en finit pas de se décomposer et de s’éloigner...

lire plus

Vers les épreuves

Rien ne vaut un détour par l’étranger pour clarifier ses idées et impressions sur les affaires intérieures. Après huit jours en Asie centrale, il m’apparaît clairement que la partie est jouée et perdue pour l’ensemble du milieu dirigeant français. Longtemps, les...

lire plus

Le rejet de la souveraineté

A la fin des années quatre-vingt dix, le rejet de la souveraineté en tant que telle a pris une forme radicale. La force de cette dénégation se mesure à son influence, actuellement déterminante, sur l’esprit du temps. Mais l’anti-souverainisme est difficile à saisir,...

lire plus

Georges Balandier : Un intellectuel engagé

  Bien connu de nos lecteurs, invité régulièrement à nos Mercredis de la NAR, l'anthropologue Georges Balandier nous donne aujourd'hui au travers de son livre Conjugaisons le récit d'une vie de combats et d'engagements. En nous présentant cet ouvrage, il nous...

lire plus

Derniers commentaires

  1. Propos de bon sens. Affairisme et défense du capitalisme sans retenu, conséquence d'une collusion entre les tenants du Capital et…

Mots clefs